fb icon

English (United Kingdom)French (Fr)EspañolDeutsch (DE)Japanese(JP)
Acclaim
Nelson Goerner trouve enfin un label à la mesure de son talent" // Le Soir

En signant un premier disque chez Zig-Zag Territoires (Outhere), le pianiste argentin Nelson Goerner, 44 ans, trouve enfin un label à la mesure de son talent. Un label qui cherche les artistes véritables, comme Amandine Beyer, Yuri Martynov, le quatuor Belcea ou Jos van Immerseel plutôt que les coups commerciaux. 

 
La porte d'entrée idéale au piano debussyste // Diapason

Cumulée à l'interprète, un poète doublé d'un orfèvre, absolument sûr de ses doigts et de ce qu'ils jouent, des plans sonores, des gradations dynamiques, du point précis vers lequel Debussy oriente les tensions pour aussitôt les relacher...

 
Nelson Goerner restitue la complexité et les mystères d'une musique inaccessible au commun des mortels // Classica

Pour la première incursion au disque du pianiste argentin dans l'univers de Debussy, voici une belle réussite.

 
Une journée avec Nelson Goerner // Pianiste

Avril 2013. Le pianiste argentin enregistre, à Berlin, un album Debussy pour Zig Zag Territoires. Nous le retrouvons dans le studio de Teldex. Une rencontre passionnante avec un discret passionné...
Lire la suite

 
Nelson Goerner dans la cour des grands // Concertclassic.com

Acclamé dans le monde entier, adoubé par Martha Argerich, mais secret et pudique, le pianiste argentin Nelson Goerner (né en 1969) est très peu présent sur les scènes françaises. Dans le cadre de la série « Gaveau intime », il offrait un récital d'une exceptionnelle tenue, témoignage de son talent de styliste et de musicien hors pair.

 
Nelson Goerner's piano overflows with emotion in Sundin Music Hall concert

"With meticulous and marvelous musicianship, he made his interpretation of Frederic Chopin's complete 24 Preludes feel like a 40-minute epiphany, each brief piece an insight into some aspect of the composer's conflicted soul."

 
Hallé / Elder (Bridgewater Hall, Manchester)

"Nelson Goerner delivered a thrilling and fastidiously faithful account, generating a richness of tone in which you'd swear there must be 10 fingers at work, despite using his right hand solely for mopping his brow."

_ Alfred Hickling, The Guardian (UK) / October 2011

 
<< Start < Prev 1 2 3 Next > End >>

Page 3 of 3